Est-ce que je porte la bonne taille de soutien-gorge?


Une étude révèle que la majorité des femmes ne choisissent pas la bonne taille de soutien-gorge ! Pourquoi ? Probablement parce que la plupart des femmes pensent avoir des seins plus petits qu’ils ne sont en réalité. Une taille de soutien-gorge mal choisie se reconnaît par une poitrine qui ‘déborde’ ou au contraire qui nage dans les bonnets, des bourrelets au niveau de la poitrine, des bretelles qui serrent et qui glissent des épaules. Et c’est bien dommage, car un soutien-gorge choisi à la bonne taille vous donne confort et assurance. Assurez-vous donc bien d’acheter des soutiens-gorge parfaitement ajustés. Comment ? Voici tout ce qu’il faut savoir pour choisir, ajuster et porter comme il faut le soutien-gorge parfait.

Conseils sur les soutiens-gorge Calculer la taille de soutien-gorge

1. Calculer la taille de soutien-gorge


La poitrine féminine évolue au cours des années. Vous êtes enceinte, en pleine ménopause, avez perdu ou pris du poids ? Alors la taille de votre poitrine a changé. Il est donc conseillé de recalculer chaque année sa taille de soutien-gorge. Vous pouvez bien sûr vous rendre dans une boutique de lingerie spécialisée, mais vous pouvez aussi le faire chez vous. Comment ? En vous reportant tout simplement à ce tableau de taille. Mesurez votre tour de dos (juste sous la poitrine) pour trouver la taille correspondante (85, 90, 95, 100, etc.), puis votre tour de poitrine pour trouver la profondeur du bonnet (indiquée par une lettre). Voici le récapitulatif des différentes étapes :

1.
Mesurez votre tour
de dos en plaçant
le mètre ruban juste
sous la poitrine.
2.
Mesurez votre tour
de poitrine en plaçant
le mètre ruban à
la pointe des seins.

3.
La taille de soutien-gorge est indiquée à gauche dans le tableau. Retrouvez votre propre mesure de tour de dos pour savoir à quelle taille elle correspond. La profondeur du bonnet est indiquée dans l’autre partie du tableau. Retrouvez votre propre mesure de tour de poitrine pour connaître la lettre de bonnet correspondante. Rassemblez les deux résultats pour obtenir votre taille de soutien-gorge complète.


2. Conseils sur les soutiens-gorge


Vous avez trouvé la taille de soutien-gorge qui vous correspond, il est donc temps de savoir ajuster votre dessous. Tout comme c’est le cas pour les chaussures ou les vêtements, il peut y avoir des différences entre la taille indiquée et sa compatibilité avec votre morphologie. Lisez bien les conseils ci-dessous pour choisir un soutien-gorge qui s’ajustera parfaitement à votre silhouette.

Dos du soutien-gorge qui remonte


Le dos du soutien-gorge remonte ?

La taille en chiffres est trop grande !

Assurez-vous que le soutien-gorge soit bien ajusté sous la poitrine, sans trop serrer.

Dos serré


Le dos du soutien-gorge vous serre et la fermeture est trop tendue ?

La taille en chiffres est trop petite !

Assurez-vous que le dos serre juste ce qu’il faut et que la bande s’ajuste joliment sous la poitrine.

Bretelles qui serrent


Les bretelles sont trop tendues et vous font mal ?

Desserrez un peu les bretelles !

Assurez-vous que le dos du soutien-gorge soit bien ajusté et maintienne bien. Celui-ci doit supporter avec les bretelles le poids de la poitrine.

Poitrine qui déborde


Votre poitrine déborde au-dessus du décolleté ou sur les côtés ?

Choisissez un bonnet plus grand !

Assurez-vous que les seins se glissent joliment à l’intérieur des bonnets. Les éventuelles armatures ne doivent pas appuyer sur le bas de la poitrine.

Le saviez-vous ? Le saviez-vous ?
Les premiers soutiens-gorge datent du Moyen-Âge et ont au moins 600 ans. C’est ce qu’a révélé l’Institut Archéologique de l’Université d’Innsbruck le 18 juillet 2012. .... En 1985, 52 % des Danoises ne portaient pas de soutien-gorge. En 1992, ce nombre était descendu à 15 %. Aujourd’hui, seulement 11 % des Grecques, 2 % des Portugaises et 4 % des Espagnoles ne voient pas l’utilité de porter un soutien-gorge.

Je choisis mon soutien-gorge parfait